29 juin 2009

Le monde selon Monsanto

ROBIN, Marie-Monique.  Le monde selon Monsanto : de la dioxine aux OGM, une multinationale qui vous veut du bien.  Arte éditions, 2009.  385 p.

519FieZqFALPrésentation de l'éditeur

Implantée dans quarante-six pays, Monsanto est devenue le leader mondial des OGM, mais aussi l'une des entreprises les plus controversées de l'histoire industrielle. Dans les dernières décennies, la firme a accumulé les procès en raison de la toxicité de ses produits (PCB, " agent orange, ou hormones de croissance bovine et laitière). Pourtant, elle se présente aujourd'hui comme une entreprise des " sciences de la vie convertie aux vertus du développement durable. Grâce à la commercialisation de semences transgéniques, elle prétend vouloir faire reculer les limites des écosystèmes pour le bien de l'humanité. Qu'en est-il exactement ? S'appuyant sur des documents inédits, des témoignages de victimes, de scientifiques ou d'hommes politiques, ce livre retrace l'histoire d'un empire industriel, qui, à grand renfort de rapports mensongers, de collusion avec l'administration nord-américaine, de pressions et tentatives de corruption, est devenu le premier semencier du monde. Et il révèle notamment le rôle joué par Monsanto dans le formidable tour de passe-passe qui a permis l'extension planétaire des cultures OGM, sans aucun contrôle sérieux de leurs effets sur la nature et la santé humaine.

Avis :

"Je me doutais bien que les multinationales n'étaient pas des œuvres de bienfaisances mais je reste attérrée par un tel cynisme et mépris de l'humanité.  Monsanto c'est l'agent orange pendant la guerre du Vietnam, les hormones de croissances bovines, le PCB et les OGM.  Au delà de la polémique sur la nocivité ou non des OGM (mais maintenant il me faudra de sérieux arguments pour défendre ces derniers), c'est aussi la privatisation du vivant dont il est question.  Privatisation qui entraîne des conséquences catastrophiques pour la biodiversité, la santé des populations humaines et la survie des pays du sud.  Omniprésente et omnipotente , Monsanto étend sa toile sur le monde et pour elle la fin justifie les moyens. 
Bravo à M-M Robin pour son enquête dense, courageuse, fouillée, responsable; c'est grâce à des journalistes comme elle que sont dénoncés des pratiques criminelles, mafieuses, qui mettent en péril le sort de la planète entière.  Avant d'être un livre "le monde selon Monsanto" est en premier lieu un film (que l'on peut visionner sans peine sur le net).  Cette enquête c'est aussi la voix donnée aux citoyens consommateurs, aux petits agriculteurs qui dans le monde essayent de survivre en proposant une nourriture saine tout en vivant dignement.  Je conseille vivement la lecture de ce livre passionnant; qui  montre également qu'une résistance est possible et qu'il est indispensable de rester vigilant et de ne pas se laisser impressionner par les discours méprisants de ceux qui veulent faire croire au  simple citoyen qu'il n'y connait rien".

Le film : http://video.google.com/videoplay?docid=-8723985684378254371

Livre lu dans le cadre de l'opération masse critique organisée par Babelio

Posté par manolos à 20:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Le monde selon Monsanto

    j'ai également beaucoup aimé ce livre et j'aimerais bien voir le documentaire maintenant, histoire de mettre des visages sur tous les témoignages recueillis par Marie-Monique Robin. L'as-tu vu?

    Posté par zarline, 03 juillet 2009 à 12:05 | | Répondre
  • oui j'ai vu le film complet sur le net et c'est vrai que mettre des visages sur les témoins est important, j'ai notamment été émue en voyant les enfants vietnamiens victimes de l'agent orange. Le film rend les choses moins abstraites, on touche vraiment la réalité de nombreuses population à travers le monde. De plus le film met également en lumière le travail important réalisé par l'auteur.

    Posté par manolos, 06 juillet 2009 à 20:37 | | Répondre
Nouveau commentaire