18 avril 2008

Peines de mort : histoire et techniques

MONESTIER, Martin.  Histoire et techniques des exécutions capitales des origines à nos jours.  Editions Le Cherche Midi, 1994. 301 p. Coll. Documents

9782862743325Comme l'indique le titre de cet ouvrage, la peine capitale est ici abordée sur le plan purement technique.  Ce sont des faits, rien que des faits et richement documentés, donc pas de considérations philosophiques, morales ou autres.  Et franchement cet inventaire fait froid dans le dos, l' homme peut être d'une cruauté inouïe pour tuer et faire souffrir son prochain; égorgement, écrasement, sciage, rôtissage, enfouissement, strangulation, fusillade ou chaise électrique sont quelques exemples des différentes méthodes ainsi inventées.  On apprend ainsi qu'au Moyen-âge on ne pendait pas les femmes car c'était jugé indécent, on les enterrait donc vivantes; dans le supplice du sciage on commençait souvent par l'entrejambe pour prolonger les souffrances, et lors d'une décapitation il n'est par rare de voir la tête détachée du corps survivre encore quelques instants.  Avec l'évolution des techniques la peine de mort se veut plus "humaine" et pourtant les chambres à gaz américaines sont équipées de hublots pour ne rien perdre du spectacle et il est conseillé aux condamnés d'inspirer profondément le gaz mortel  pour  mourir le plus rapidement possible afin d'éviter une agonie longue et douloureuse.  La chaise électrique n'est pas toujours d'une grande efficacité; en 1985, l'exécution de W.Vandever dura 17 minutes et toujours en 1985, 40 minutes ont été nécessaires pour tuer un condamner par injection létale.

Chaque méthodes ainsi présentées dans le livre sont décrites avec un luxe de détails et c'est réellement consternant.  On peut difficilement encore soutenir la peine capitale à la lecture de cet ouvrage.  Pour ma part j'ai été incapable de lire ce livre d'une traite, de plus ce dernier est abondamment illustré et pour les époques plus récentes il y a des photos vraiment horribles; à garder hors de portée d'enfants ou de personnes forts sensibles.  Mais qu'on ne se méprenne pas, ce n'est pas du voyeurisme gratuit, ce qu'on voit et ce qu'on lit c'est la réalité crue et la peine de mort ne rendra jamais une société meilleure ou plus sûre.  L'auteur, M. Monestier est journaliste et a fait des sujets étranges et insolites sa spécialité.

Posté par manolos à 12:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Peines de mort : histoire et techniques

Nouveau commentaire